congo12579Cela faisait plus d’un an que des combats sporadiques avaient lieu au nord et sud Kivu. Des combats dont on a amputé la responsabilité à un certain pseudo général Laurent Nkunda, un « rwandophone » dit-on. Mais depuis le début de cette semaine, tous se rendent à l’évidence de l’éclatement d’une guerre à l’est dela RDC, la troisième du genre.

Quand je dis « troisième du genre », je pèse mes mots car ce sont les mêmes raisons, le même contexte qui ont motivés les 2 précédentes guerres des Grands Lacs.

En effet si la figure de Kabila, père, est accolée à la « libération », c’est bien la recherche des Hutus « génocidaires », refugiés dans l’est de l’ex-zaïre que les insurgés ont avancé comme raison en 1996.  

En 1998, les « rwandophones » chassés du pouvoir par Kabila, prétextent une nouvelle fois poursuivre ces mêmes Hutus qu’ils n’ont pas pu arrêter pendant plus d’un an de guerre et plus d’un an aux responsabilités stratégiques. Dois-je rappelé que l’actuel chef d’Etat-major rwandais, James Kabarebe, l’était également au Congo (ça parait une aberration, hein ! Oui, c’est l’Afrique !).

En 2002, pour soi-disant priver une fois pour toute les « rwandophones » de cet argument, on donne, à l’issue du « dialogue inter congolais »,  le poste de vice-président chargé de la sécurité à un des défenseurs le plus virulent de la cause rwandophone, Azarias Ruberwa. Il occupera ce poste pendant prêt de 4 ans. On peut donc penser que la question de « Hutus génocidaires » serait réglée ! Beh non, en 2006/2007, un énième personnage sombre et rwandophone prétend à son tour, rechercher les Hutus. 

Cela fait 10 ans que ça dure, il faut que ça s’arrête ! Personne n’est dupe. Ces différentes guerres ont tout fait sauf poursuivre ces fameux Hutus. Au contraire, c’est bien des congolais et des congolaises qu’on massacre chaque jour. Le temps est venu d’en finir. Et les rwandophones devraient être les 1ers à se révolter car on utilise leur identité pour faire des atrocités qu’on collera à leur dos un jour. C’est exactement ce que font les terroristes de par le monde au nom de l’Islam. 

Enfin, j’espère que cette fois ci, il y aura ni négociation, ni dialogue ou quelque chose de ce genre. Il faut éliminer ce problème et ses acteurs sans état d’âme.