sexCe sont des pratiques sexuelles orales qui consistent à stimuler d'une part le pénis et de l'autre, les différentes parties de la vulve. Ce sont donc des pratiques sexuelles non pénétratives qui sont considérées comme des préliminaires dont voici quelques significations selon les mœurs: 

Sous l'Empire Romain, le cunnilingus était déprécié car il était considéré comme une soumission de l'homme envers la femme. Alors que l'historien des religions Mircea Eliade parle d'un désir semblable de dépasser la vieillesse et la mort, et accéder à un état de Nirvâna, dans la pratique hindoue du yoga tantrique.

En ce qui concerne la fellation, c'est vue telle un sentiment de maitrise et de contrôle sur son partenaire, voire de domination. Dans la Bible, le passage suivant du Livre des Proverbes pourrait décrire la pratique de la fellation chez la femme adultère :

«  Il y a trois choses qui sont au-dessus de ma portée,
Même quatre que je ne puis comprendre :
La trace de l'aigle dans les cieux,
La trace du serpent sur le rocher,
La trace du navire au milieu de la mer,
Et la trace de l'homme chez la jeune femme.
Telle est la voie de la femme adultère :
Elle mange, et s'essuie la bouche,
Puis elle dit : Je n'ai point fait de mal
.  »
    — Pr 30:18-20


Chez certaines personnes la morale leur interdit ces actes parce qu'il ne le trouve pas respectueux vis à vis de l'autre, dans certaines églises, on dit que la bouche qui loue DIEU ne peut pas exercer ces pratiques.

Qu'en pensez-vous, de ces pratiques?

Zak de Nice