En ce 22 avril, journée mondiale de la terre, mes pensées vont à tous ces citoyens du monde qui crient leur ras le bol contre la faim, tout simplement. Il y a des paradoxes qui finissent par devenir des vraies énigmes.

Alors qu'on s'empiffre sous certains cieux, on crève de faim sous d'autres. Alors qu'on arrive à trouver des milliards pour sauver des banques, on est incapable de trouver l'argent pour sauver des vies. Aujourd'hui le brut de pétrole est à 118 euros, un autre record. On apprend également que le "Biocarburant" la fameuse alternative du pétrole, va peut être appauvrir la terre.

Le "Biocarburant", encore un truc pour nourrir la croissance occidentale alors qu'on n'arrive pas à nourrir les humains. Comble de l'économie aveugle, on va chercher la matière première de ce carburant du futur là où on a plus de mal à nourrir les hommes.

Décidément, il y a des paradoxes qui sont des énigmes ...